Découverte du Moto club des Potes parisien

Amorçons tout d’abord par le début, les débuts du Moto Club des Potes en 1982, tout s’est passé Place de la Bastille à paris avec un groupement de motards amis avec Bruno Pasqualaggi qui à l’époque ne porte toujours pas le célèbre sobriquet « Le Taz » qui lui colle à la peau depuis uniquement la fin des années 1980.

Le Moto Club de Bruno Pasqualaggi ne prendra ce nom qu’en 1993

lors de la publication de celui-ci en préfecture de Paris, il vivait avant sur le nom de « BRUNO ET SES POTES ».

Bruno Pasqualaggi

La charte du groupe du Moto club des potes de Bruno Pasqualaggi peut être résumé en 6 principes essentiels : 1 – Permettre l’amitié entre passionné(e)s de motos de toute cylindrée. 2 – Partager des bonnes valeurs motardes en s’appuyant sur l’histoire de chacun. 3 – Porter une bonne image du motard et de la moto peu importe le type. 4 – Bâtir des relations respectueuses entre les pratiquants de la moto et les non pratiquants. 5 – Montrer que tout motard(e), peu importe son vécu avec la moto et sa puissance, peut réaliser sa passion du 2 roues dans le plus grand respect des autres. 6 – Le Moto Club des Potes se refuse à toute expression de critique sur le passif motard, le type de moto et les personnes faisant partie intégrante du Moto Club. Malgré 33 ans d’aventures, l’histoire des potes et du club est encore sur les routes, vous pouvez la suivre sur le site www.motoclubdespotes.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *